Directeur général de l’OMC: Roberto Azevêdo

Roberto Azevêdo est le sixième Directeur général de l’OMC. Sa nomination a pris effet le 1er septembre 2013, et ce, pour un mandat de quatre ans.

Biographie

Bureau du DG

Directeurs généraux adjoints

Processus de désignation du Directeur général

Anciens Directeurs généraux du GATT et de l’OMC


 Vidéos 

 


Nouvelles

 

Message du Directeur général

Cher visiteur,

Bienvenue sur notre site.

Il y a 20 ans, le 1er janvier 1995, l’OMC ouvrait ses portes. Depuis, cette organisation, avec le système de règles transparentes convenues au plan multilatéral qu’elle consacre, a joué un rôle majeur pour renforcer la solidité et la stabilité de l’économie mondiale. Au fil des ans, l’OMC a contribué à relancer la croissance du commerce, à régler de nombreux différends commerciaux et à aider les pays en développement à s’intégrer dans le système commercial. Elle a aussi fait office de rempart contre le protectionnisme, rôle dont l’utilité a été manifeste à l’occasion de la réponse donnée au plan des politiques commerciales à la crise de 2008, qui a été très posée et modérée en comparaison avec le vent de panique protectionniste qui avait suivi les crises précédentes. De fait, alors que l’économie mondiale est plus que jamais interconnectée, il est difficile d’imaginer un monde sans l’OMC.

Notre organisation a évolué depuis 1995. Nous avons accueilli 33 nouveaux Membres, allant de certaines économies parmi les plus importantes du monde à des pays figurant parmi les moins avancés. Aujourd’hui, nous comptons 160 Membres représentant environ 98% des échanges mondiaux. De plus, à notre neuvième Conférence ministérielle de Bali en 2013, nous avons franchi le premier pas vraiment important s’agissant d’actualiser les règles commerciales multilatérales. Les mesures convenues à Bali ont représenté une réelle percée pour l’OMC et elles auront un impact économique significatif. En décembre 2014, les Membres de l’OMC se sont réunis pour réaffirmer leur volonté de mettre en œuvre tous les aspects du paquet de Bali.

L’année qui commence laisse donc attendre beaucoup de travail — et de nombreux défis à relever. Si nous avons obtenu des résultats concrets dans de nombreux domaines et si Bali a été un succès, le rythme des négociations reste source de frustration. Nous savons qu’à l’avenir, nous devrons obtenir plus de résultats et plus rapidement. De plus, nous savons que nos Membres les plus pauvres ne sont pas encore suffisamment intégrés dans le système commercial de sorte que là encore nous devrons faire un effort supplémentaire pour mieux les aider à tirer profit de ce que le système peut offrir.

L’année 2015 sera riche en événements pour l’OMC. Nous tiendrons notre dixième Conférence ministérielle à Nairobi du 15 au 18 décembre — première fois qu’une conférence ministérielle de l’OMC se tiendra en Afrique. Les chefs de Secrétariat d’organisations internationales se réuniront à notre siège à Genève pour participer au cinquième Examen global de l’aide pour le commerce du 30 juin au 2 juillet, et nous accueillerons des représentants d’entreprises, d’ONG, d’établissements universitaires et d’autres pour discuter de nos travaux et de diverses questions commerciales lors du Forum public annuel de l’OMC qui aura lieu du 30 septembre au 2 octobre. Par ailleurs, nous travaillerons à la mise en œuvre de tous les aspects du paquet de Bali et notre agenda de négociation est déjà complet — avec notamment une échéance en juillet pour établir une feuille de route détaillée concernant le traitement des questions restantes du Programme de Doha pour le développement. Nous chercherons aussi à progresser dans les négociations sur le commerce des biens environnementaux et vers la conclusion d’un accord sur l’élimination des droits de douane sur un large éventail de produits issus des technologies de l’information.

La réussite dans chacun de ces domaines serait le meilleur moyen de célébrer notre 20ème anniversaire — et de réaffirmer la contribution que l’OMC a apportée pour améliorer l’existence des populations et les perspectives offertes au cours des deux dernières décennies.

Je souhaite à chacun d’entre vous une heureuse année 2015.

 

 


Suivez le Directeur général Azevêdo sur Twitter @WTODGAZEVEDO

 Le Directeur général Azevêdo dans les médias

> Conférence de presse, Centre de presse international du G-20, Brisbane, 14 novembre

Vidéo
Transcription

 

> Interview CNBC, Brisbane, 14 novembre:

 

> Conferencia de prensa conjunta con el Ministro Abdel Nour, Egipto, 2 de septiembre de 2014

 

> Que peut faire l'OMC en faveur des petites et moyennes entreprises? — Discours à l'occasion de la Semaine de l'entrepreneur, à Mexico (en espagnol)

 

> Entretien accordé à Reuters au Forum de l'OCDE le 7 mai 2014

 

Selon le Directeur général de l'OMC, "le temps presse pour la conclusion d'un accord commercial international", article de Larry Elliott, The Guardian, 8 avril 2014

 

 

 Photo la plus récente

Autres photos du DG: 

Galerie de photos